La SMAM 2020

La santé planétaire (1), santé de la civilisation humaine et des écosystèmes dont elle dépend est aujourd’hui plus que jamais essentielle. Comme tous les êtres vivants, notre interconnexion avec la Nature exige que nous trouvions des solutions durables bénéfiques pour tous.

L’allaitement maternel représente une solution durable pour la planète et pour ses habitants.

Les défis planétaires en lien avec l’allaitement

Ensemble, nous pouvons créer une situation gagnant-gagnant pour l’humanité et la planète.

Dans ce contexte, l’alimentation avec des substituts du lait maternel (SLM) fait partie des pratiques qui affectent l’environnement et le climat en raison de leurs méthodes de production, d’emballage, de distribution et de préparation. Des millions de tonnes de boîtes, déchets partiellement recyclables et, de toute façon, peu recyclés, finissent dans les décharges et dans nos océans chaque année, dégradant l’environnement. De plus, les entreprises leaders sur le marché des SLM ont des pratiques polluantes, y compris en France. (2)

Avec une recette de 70 milliards de dollars (3) annuelle qui ne cesse de croître, l’industrie des SLM contribue au changement climatique. Elle viole également la législation internationale et le Code de Commercialisation des SLM (4), ainsi que les lois nationales qui sont malheureusement peu restrictives en France. Au cours de la pandémie de COVID-19, les transgressions de l’industrie se sont intensifiées et sont désormais une réelle source de préoccupation internationale (5).

La production de lait maternel n’utilise que très peu de ressources naturelles et n’entraîne aucun gaspillage. (6)

Malgré les recommandations, en France, seuls 68,1 % de tous les bébés nés chaque année sont allaités à la naissance (7). A six mois, ce taux chute à 22 % (8). Et ces chiffres ne correspondent pas à un allaitement exclusif, comme préconisé par l’OMS. L’augmentation du taux d’allaitement maternel de manière optimale pourrait éviter plus de 823 000 décès d’enfants et 20 000 décès maternels chaque année. Le Plan National Nutrition Santé (PNNS) 2019-2023 a pour objectif d’ “augmenter de 15% au moins, le pourcentage d’enfants allaités à la naissance pour atteindre un taux de 75% d’enfants allaités à la naissance” et d’ “allonger de 2 semaines, la durée médiane de l’allaitement total (quel que soit son type) soit de la passer de 15 à 17 semaines” (9).

En parallèle, le non-allaitement engendre des pertes économiques d’environ 302 milliards de dollars par an. (10)

Toute crise présente une opportunité pour un changement positif et durable, grâce à une implication coordonnée de tous. La pandémie de COVID-19 nous a rappelé que nous étions tous impliqués et qu’une réponse sociétale coordonnée immédiate était nécessaire. L’allaitement maternel contribue positivement à la santé planétaire de plusieurs manières : il est durable, écologique et bénéfique pour la santé humaine. 

 Par conséquent, nous pourrions protéger notre planète et notre santé en :

 

  • utilisant des ressources naturelles telles que l’eau de manière responsable ; 
  • préservant la biodiversité (11) ;
  • consommant de façon raisonnée le strict nécessaire. 

 

Ces dernières années, heureusement, nous pouvons constater un élan sociétal global en ce sens.

Aujourd’hui plus que jamais, il est vital que les gouvernements mettent en oeuvre et alignent les politiques nationales et les méthodes d’intervention de crise avec le Code International de la Commercialisation des SLM, les résolutions pertinentes subséquentes de l’OMS et les recommandations de l’IBFAN (International Baby Food Action Network) (12). En outre, nous avons la responsabilité collective, en tant que défenseurs et membres d’organisations de la société civile, de surveiller et de signaler les transgressions. (13) 

En promouvant l’allaitement maternel et en surmontant les effets de la pandémie de COVID-19, nous pouvons créer une chaîne de soutien et d’entraide chaleureuse pour l’allaitement maternel. Il est essentiel de souligner l’importance de fournir un soutien qualifié à toutes les familles qui allaitent, particulièrement à celles qui sont dans des situations de vulnérabilité et/ou d’urgence. Les gouvernements, les employeurs et les entreprises ont été informés des arguments en faveur de l’investissement pour l’allaitement maternel dans le cadre du programme mondial de développement durable (14) 

Les individus et associations soutenant l’allaitement maternel peuvent trouver des moyens créatifs de mettre la campagne #SMAM2020 en ligne. Les supports de communication de la CoFAM et de la WABA (World Alliance for Breastfeeding Action) permettent de communiquer, de rester informés, pour défendre l’allaitement maternel. Les partages sur les réseaux sociaux sont aussi de plus en plus riches et documentés, permettant aux parents d’être informés d’une autre manière.

La campagne #WBW2020 présente un cadre pour comprendre les liens entre allaitement maternel et santé planétaire. WABA a décrit certains de ces défis et présenté quelques solutions possibles (15). Nous vous remercions pour votre engagement. Utilisez les ressources disponibles sur notre site web, Dossier d’Action, Affiche, Kit de Réseaux sociaux et kit de Média pour faire connaître cette campagne avant, pendant et après #WBW2020. Engagez-vous à participer aux célébrations #WBW2020 en nous envoyant des détails sur vos activités virtuelles / physiques. Consultez les événements et activités prévus pour #WBW2020 sur notre Carte d’Engagement. Soutenir l’allaitement maternel pour une planète plus saine signifie ne laisser personne de côté. 

Ensemble, nous pouvons créer une situation gagnant-gagnant pour l’Humanité et pour la planète.

Les actions individuelle(s) et collectives

La CoFAM suit l’initiative de Waba, ainsi les actions d’autres organismes internationaux (OMS, UNICEF) pour vous proposer plusieurs axes d’actions pour promouvoir l’allaitement en rapport avec la santé planétaire.

Promouvoir l’allaitement maternel : 

Chaque personne qui le souhaite peut promouvoir l’allaitement. Le soutien à l’allaitement est reconnu pour être efficace et toutes les familles devraient en bénéficier. Il est indispensable et peut provenir des familles, de l’entourage, des professionnels de santé, des employeurs et des décideurs politiques. 

Encourager l’allaitement maternel dans une famille, c’est agir sur plusieurs plans : 

  • la santé du nourrisson et de sa mère ;
  • l’environnement ;
  • l’optimisation économique ;
  • la réduction des déchets ;
  • le changement climatique.

 

Le soutien doit viser le renforcement de la confiance des mères, par l’écoute, l’empathie, l’apport d’informations et de suggestions validées scientifiquement pour que les familles puissent décider de ce qui est le mieux pour elles.

Pour participer à cet encouragement vous pouvez :

  • distribuer les coordonnées des professionnels de santé spécialistes reconnus (Consultante en Lactation IBCLC, Diplôme Inter Universitaire DIULHAM « Lactation Humaine et Allaitement Maternel ») ;
  • encourager les familles à se renseigner dans les associations de soutien de mère à mère ;
  • sensibiliser les médias aux bénéfices et enjeux sociétaux de l’AM.

 

Renforcer les connaissances générales sur l’allaitement maternel :

La Science nous rapporte les bénéfices nutritionnels, relationnels et environnementaux de l’allaitement. Des politiques sont mises en œuvre pour mettre en lumière ces connaissances. 

Les recommandations de l’OMS et de l’UNICEF sur les pratiques d’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants sont les suivantes :

  • un début précoce de l’allaitement maternel dans l’heure qui suit la naissance ;
  • un allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de la vie ;
  • une poursuite de l’allaitement jusqu’aux deux ans de l’enfant (en complément d’une alimentation solide) voire plus, en fonction des souhaits de la dyade mère-enfant.

 

L’objectif 10 du PNNS 2019-2023 est le suivant (9) :

  • développer la formation professionnelle et le développement professionnel continu sur l’allaitement maternel pour les professionnels de santé agissant en périnatalité afin d’homogénéiser les pratiques ;
  • évaluer le respect du Code International de commercialisation des substituts du lait maternel.

Conclusion :

Les recherches et recommandations internationales nous prouvent que le lait maternel est un excellent facteur de protection pour la santé des enfants, des familles et de la planète. 

Aujourd’hui, vous êtes de plus en plus nombreu(x)ses à avoir connaissance des bienfaits de l’allaitement, c’est très encourageant.

Les organisations internationales nous rappellent chaque année les bénéfices de l’allaitement. L’ONU, le 28 mai 2020, rappelle qu’il faudrait cesser de faire la promotion de préparations pour nourrissons qui n’apportent aucun bénéfice pour la santé mais qui soutiennent une industrie participant au dérèglement climatique. 

Alors ensemble, agissons pour une planète plus saine !

Les objectifs de la SMAM 2020 sont :  

Selon la WABA 

 

Pour le grand public :

 

  • INFORMER sur les liens entre l’allaitement maternel, l’environnement, le changement climatique
  • ENRACINER l’allaitement maternel comme pratique intelligente soutenant le climat
  • ENGAGER la population et les diverses organisations, pour un plus grand impact
  • PÉRENNISER des initiatives locales pour créer un cercle vertueux de promotion de l’allaitement maternel 
  • ENCOURAGER des actions sur l’amélioration de la santé de la planète et des populations par le biais de l’allaitement
  • FÉDÉRER une communication positive et bienveillante autour de l’allaitement maternel 

 

Au niveau institutionnel :

 

  •  INTERPELLER les pouvoirs publics sur les bienfaits de l’allaitement maternel
  •  DÉVELOPPER les actions de formation des professionnels
  •  NORMALISER l’allaitement maternel
  •  ANCRER l’allaitement maternel comme norme d’alimentation (Plan National Santé – PNNS)

Ressources

—1 – Planetary health: a new science for exceptional action :

https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(15)61038-8/fulltext

2 – https://www.leparisien.fr/environnement/ardennes-une-plainte-contre-nestle-apres-la-mort-de-trois-tonnes-de-poissons-12-08-2020-8367228.php

3 – Mason, F., & Greer, H. (2018) Don’t Push It: why the formula milk industry must clean up its act. Save the Children UK/Save the Children International.

https://resourcecentre.savethechildren.net/node/13218/pdf/dont-push-it.pdf

4 – World Health Organization & UNICEF. (2018). Implementation guidance: protecting, promoting and supporting breastfeeding in facilities providing maternity and newborn services – the revised Baby-friendly Hospital Initiative.

https://apps.who.int/iris/bitstream/hand le/10665/272943/9789241513807-eng.pdf

5 – OMS et l’UNICEF encouragent les femmes à continuer à allaiter pendant la pandémie de COVID-19 : http://www.babymilkaction.org/archives/24980

6 – Soutenir la santé et la richesse des nations :

https://www.who.int/nutrition/publications/infantfeeding/global-bf-collective-investmentcase/en/

7 – Le premier certificat de santé de l’enfant : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dt68-sources_et_methodes.pdf (P.114)

8 –Alimentation des nourrissons pendant leur première année de vie :

https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dt68-sources_et_methodes.pdf (P.21)

9 – PNNS 2019-2023 : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/pnns4_2019-2023.pdf (P.15)

10 – Allaitement maternel, le fondement de la vie : https://worldbreastfeedingweek.org/2018/wp-content/uploads/2018/07/a_folder_2018_french.pdf

11 – Réchauffement planétaire de 1,5 °C, Rapport GIEC : https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/sites/2/2019/09/IPCC-Special-Report-1.5-SPM_fr.pdf

12 – Le Rapport WBTi Europe: https://www.gifa.org/wbti-europe-report/

13 – Les pays ne parviennent pas à mettre un terme à la commercialisation nocive des substituts du lait maternel, préviennent l’OMS et l’UNICEF :

https://www.who.int/news-room/detail/27-05-2020-countries-failing-to-stop-harmful-marketing-of-breast-milk-substitutes-warn-who-and-unicef

14 – 17 objectifs pour sauver le monde :

https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/

15 – Favoriser l’allaitement maternel pour une planète en meilleure santé :

https://worldbreastfeedingweek.org/2020/wp-content/uploads/2020/08/action-folder-2020_A4_French.pdf

Sur Web

– Site officiel de la SMAM internationale (2020)

https://worldbreastfeedingweek.org/

– Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 (Les Nations Unies – 21 octobre 2015)

https://sustainabledevelopment.un.org/post2015/transformingourworld

– Un engagement accru pour l’allaitement par le financement de politiques et de programmes (WHO- Juillet 2019)

https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/326049/WHO-NMH-NHD-19.22-eng.pdf?ua=1

– Nourrir la santé et la richesse des nations: le cas de l’investissement pour l’allaitement maternel (WHO)

https://www.who.int/nutrition/publications/infantfeeding/global-bf-collective-investmentcase.pdf?ua=1

– Formule pour les catastrophes : pondérer l’impact de l’alimentations par PPN vs allaitement maternel sur l’environnement (IBFAN & BPNI)

https://www.gifa.org/publications/formula-for-disaster-weighing-the-impact-of-formula-feeding-vs-breastfeeding-on-environment/

 – Alimentation verte – action climatique à la naissance (IBFAN & GIFA)

https://www.gifa.org/international/environnement-et-climat/

– Le soutien à l’allaitement maternel est un impératif environnemental (BMJ 2019)

https://www.bmj.com/content/367/bmj.l5646

– L’allaitement maternel clé du développement durable (WABA) : https://worldbreastfeedingweek.org/2016/images/wbw2016-af-i-fre.jpg (à télécharger)

– Changement climatique et santé (IBFAN) :

http://ibfan.org/docs/climate-change-2015-French.pdf

– OMS, Breastfeeding ‘for a healthier planet’ : https://news.un.org/en/story/2020/08/1069372

– Déclaration conjointe: Henrietta H. Fore, Directrice exécutive de l’UNICEF et Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS : https://www.who.int/fr/news-room/detail/31-07-2020-world-breastfeeding-week-2020-message

– Le nouveau coronavirus et l’avenir du BCG – Michel Odent

https://suzanne-colson.com/michel-odent-coronavirus-bcg-francais/

– Le jour du dépassement en 2019 était le 29 juillet 2019. Pour repousser cette date, des solutions existent.

https://www.wwf.fr/jour-du-depassement

Newsletter

Ne manquez plus aucunes infos !